Réseau intégré ou non intégré ? Telle est la question.

La mise en place d’un programme d’assurances international, hormis l’évidente expertise technique qu’elle requière, ne peut se faire avec succès sans le support d’un réseau solide de partenaires dans chaque pays concerné.

C’est alors que se pose LA question : faut-il faire appel à un réseau intégré ou non intégré ? En effet, si sur le papier les deux semblent proposer des services similaires, la pratique montre des différences significatives.

Le réseau intégré

Le réseau intégré est un réseau de courtiers appartenant tous au même groupe sous la même « marque ». Si vous faites appel à un courtier qui appartient à ce groupe, tous vos correspondants à l’étranger seront forcément les bureaux locaux de ce groupe. Le choix n’existe pas et les relations entre ces bureaux sont de nature hiérarchique. Si cela semble rassurant au premier abord, il ne faut pas négliger le fait que vous êtes alors « captif » de ce réseau intégré. Si un bureau local n’est pas en mesure de répondre à vos besoins, ou qu’il est défaillant, il faudra « faire avec ».

Le réseau non intégré 

Le réseau non intégré quant à lui est constitué de courtiers indépendants qui ont choisi de travailler ensemble et d’être les représentants les uns des autres dans chaque pays. Il s’agit ici de relations de confiance. Et cette confiance ne peut s’acquérir et se maintenir que d’une façon :  l’excellence du service et la qualité des liens, nous sommes partenaires avant tout. De plus, les réseaux non intégrés ont un autre atout décisif : la souplesse et la flexibilité. Si un partenaire ne peut pas répondre à une demande, d’autres confrères peuvent fournir une alternative. Enfin, dernière particularité qui distingue le réseau non intégré du réseau intégré, et non des moindres : un seul interlocuteur. Votre chargé de clientèle est votre interlocuteur principal, en charge du reporting au niveau du groupe et de la liaison avec nos partenaires.

Plus d'actualités